Poursuite du rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger: 160 passagers en provenance du Caire et …

0
390

Un appareil de la compagnie aérienne Air Algérie a atterri, samedi soir, à l’aéroport international d’Alger, en provenance du Caire, transportant 160 passagers algériens bloqués en Egypte suite à la fermeture de l’espace aérien depuis mars dernier du fait de la propagation de la Covid-19, a indiqué le PDG de l’Entreprise de gestion des services et infrastructures aéroportuaires (SGSIA), Tahar Allache.

L’avion a atterri à l’aéroport international d’Alger à 19h25, alors qu’un autre vol était arrivé vers 8h30 transportant 266 Algériens qui étaient bloqués dans l’Etat des Emirats arabes unis (EAU), a précisé M. Allache.

Samedi dernier, Air Algérie avait rapatrié quelque 600 voyageurs algériens bloqués en France par deux vols au départ de l’aéroport Paris Charles-de- Gaulle. Hier, c’était au tour de 229 Algériens bloqués au Maroc d’être rapatriés à bord d’un vol d’Air Algérie au départ de l’aéroport de Casablanca.

Le 27 mai dernier, près de 300 ressortissants algériens bloqués à Londres (Grande-Bretagne) avaient également été rapatriés. Ces vols s’inscrivent dans le cadre du programme de rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étranger suite à la suspension du trafic aérien, en application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de rapatrier tous les ressortissants algériens bloqués à l’étranger à cause de la pandémie de la Covid-19.

Les ambassades d’Algérie dans les pays où des Algériens sont encore bloqués supervisent l’organisation des vols de rapatriement après contact avec les concernés par courriel ou SMS.

 

… Douze algériens rapatriés du Tchad

 

Douze ressortissants algériens ont été rapatriés, à bord d’un vol spécial, depuis Ndjamena (Tchad) vers l’aéroport Tiska de Djanet (wilaya d’Illizi), a-t-on appris, hier, auprès des services de la circonscription administrative de Djanet.

Ce groupe de ressortissants nationaux, bloqués au Tchad suite à la fermeture de l’espace aérien à cause des risques de propagation de la pandémie de la Covid-19, a été soumis à un contrôle médical à leur débarquement, avant d’être transporté vers un hôtel pour passer une période de quarantaine de 14 jours, dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation de la pandémie.

Les moyens nécessaires ont été mobilisés pour assurer leur prise en charge au niveau de cette structure hôtelière dans de bonnes conditions.

L’opération intervient en application des instructions du président de la République Abdelmadjid Tebboune concernant le rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étranger, suite à la fermeture du trafic aérien à cause des risques de propagation de la Covid-19.