Président Tebboune: L’Algérie disposée à soutenir la Libye dans la résolution de certains problèmes soulevés

0
133

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a réitéré, hier à Alger, la disposition de l’Algérie à apporter aide et assistance à la Libye, pays frère, dans la «résolution de certains problèmes soulevés».

Dans une déclaration à la presse au terme de l’audience qu’il a accordée au président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes El-Menfi, le Président Tebboune a fait état de nombreuses décisions convenues lors de cette rencontre, des décisions qui pourraient, a-t-il dit, concourir à la résolution de certains problèmes auxquels se heurte la Libye, pays frère. Affirmant que l’Algérie «est à la disposition de la Libye», le président de la République a souligné : «Nous n’avons aucune ambition ni vision hormis celle que les Libyens ont pour leur pays». Et d’assurer que l’Algérie «attendra la décision que prendront les frères libyens concernant la situation dans leur pays», soutenant, à cet égard, «nous sommes d’accord avec eux».

Le Président Tebboune a rappelé, par la même occasion, la position initiale de l’Algérie vis-à-vis de la situation dans ce pays voisin, affirmant que cette position est «acceptée actuellement au niveau international». Elle stipule, poursuit le chef de l’Etat, que la «solution définitive à la crise en Libye est la tenue d’élections conférant davantage de légitimité au Conseil national et au Président». Il a préconisé, dans ce sens, l’organisation d’une «double élection parlementaire et présidentielle en même temps», réaffirmant la disposition de l’Algérie à aider les Libyens «à faire entendre la voix de leur pays». Pour sa part, le président du Conseil présidentiel libyen a salué l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par le président de la République, et a adressé ses remerciements à l’Algérie, «gouvernement et peuple».

Il a en outre mis en exergue «l’histoire et les valeurs communes unissant les deux pays», rappelant la souffrance du peuple libyen afin de préserver l’intégrité de son pays. S’agissant du «soutien absolu» exprimé par le Président Tebboune lors de cette rencontre, M. El-Menfi a précis : «Nous sommes ravis du plein soutien exprimé par le président de la République en faveur de nos démarches pour parvenir à des élections parlementaires et présidentielles permettant au peuple libyen de choisir ses représentants pour la période à venir». Par ailleurs, le responsable libyen a indiqué que cette rencontre avait permis d’examiner d’autres questions d’intérêt commun, notamment «la sécurité dans le Sud libyen, qui fait également partie de la sécurité commune des deux pays», ajoutant que «le Président Tebboune a appelé à apporter un soutien absolu aux Libyens». La rencontre a permis entre autres d’évoquer «des aspects techniques» liés à l’ouverture des postes frontaliers, a fait savoir le président du Conseil présidentiel libyen, mettant l’accent sur «l’importance de cette question pour les libyens». Dans un autre sillage, M. El-Menfi a affirmé que son pays «souhaite voir l’Algérie, pays frère, apporter sa contribution dans la réconciliation nationale libyenne, un des points essentiels de l’accord politique, jusqu’à l’organisation des élections». «La rencontre a porté sur les acquis jusque-là réalisés, à savoir la réunification des institutions, notamment l’institution militaire et le cessez-le-feu», a-t-il poursuivi. «Nous espérons établir une coopération technique algéro-libyenne ainsi qu’une coopération sécuritaire bilatérale», a indiqué M. El-Menfi, affirmant que son pays «a de tout temps été conscient de l’appui permanent de l’Algérie au peuple libyen et ses positions, chose que le Président Tebboune a réaffirmé».

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here