Présidentielles du 4 juillet: Paris dément avoir soutenu le scrutin contesté

0
413

 

L’Ambassade de France a démenti, , les propos prêtés par une dépêche de l’agence officielle APS au ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Le correspondant de l’agence officielle a, par inadvertance, repris une ancienne déclaration du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur les élections en Algérie. Il s’agissait, en fait, de la présidentielle annulée du 18 avril dernier, le chef de la diplomatie française s’étant exprimé en mars dernier. La représentation diplomatique française en Algérie a vite réagi pour «remettre les pendules à l’heure» de peur que la dépêche en question soit interprétée comme un soutien de Paris à l’élection présidentielle contestée du 4 juillet prochain. «Cette réponse à une question d’un député sur la situation politique en Algérie remonte à cette date. Les réponses du ministre français n’ont été reçues qu’hier mercredi 8 mai 2019 par le bureau de l’APS de Paris. Le journaliste, voulant apporter une précision de sa part, a ajouté la date de l’élection présidentielle, alors que le ministre ne l’a pas évoquée explicitement. Toutefois, les propos du ministre français ont été fidèlement repris ».