Processus politique en Libye: Messahel et Martin Kobler s’entretiennent à Bruxelles

0
1034

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine (UA) et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, s’est entretenu, hier, à Bruxelles, avec le chef de la mission d’appui de l’ONU pour la Libye (MANUL), Martin Kobler. Les entretiens entre Messahel et Kobler interviennent dans le cadre des concertations avec l’ONU sur le processus politique en Libye, a indiqué une source diplomatique. Ces entretiens ont porté sur les efforts menés actuellement pour relancer le dialogue politique inter-libyens et rapprocher les points de vue dans le cadre de l’accord signé en décembre 2015 par les délégations libyennes issues de camps politiques rivaux, a-t-on ajouté. La rencontre Messahel-Kobler intervient quelques heures avant le début d’une réunion du Quartet sur la Libye, organisée par l’UE à Bruxelles. En effet, l’UE réunira cet après-midi les émissaires des Nations unies, de l’Union africaine (UA) et le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes sur la Libye pour «faire progresser le processus politique» en vue de parvenir à une solution à la crise qui secoue le pays depuis 2011. Selon les services de Mogherini, la réunion du Quartet vise à «soutenir la médiation de l’ONU et l’effort régional», ainsi qu’à «renforcer la coordination» entre tous les acteurs pour «faire progresser le processus politique en Libye». Cette réunion se tient «dans l’esprit d’accompagner les efforts des Libyens dans le cadre du dialogue inter-Libyens, une approche que l’Algérie a toujours défendu», a affirmé le ministre à l’issue de sa rencontre lundi avec la chef de la diplomatie européenne. Messahel a relevé une convergence de vues entre l’Algérie et l’Union européenne (UE) sur le processus politique en cours en Libye. «Mogherini s’est félicitée de cette réunion (des pays voisins de la Libye tenue à Alger) et des résultats qui ont sanctionné les travaux. Ces résultats ont fait le consensus, surtout sur les principaux fondamentaux qui se dégageaient de la déclaration finale», a-t-il déclaré à la presse à l’issue de cette rencontre Messahel a effectué, début mai, une tournée dans le sud de la Libye, après celles effectuées en avril à l’est et à l’ouest de ce pays, dans le cadre des efforts visant à rapprocher les vues entre les Libyens afin de parvenir à une solution politique à la crise qui déchire la Libye.