Recyclage des déchets: Zerouati invite les investisseurs à s’impliquer davantage dans le marché

0
1036
Photo Fatah Guidoum@L'Echo d'Algérie

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati, invite les investisseurs public et privé à s’impliquer davantage dans l’activité de recyclage des déchets et métiers verts. Hier, lors de sa visite au centre intercommunal d’enfouissement technique (CIET) de Béchar, la ministre a affirmé le soutien total de son secteur aux postulants dans ce marché, notamment celles des jeunes, pour lancer une véritable économie verte dans les différentes régions du pays.

En visitant certaines structures du centre, elle a insisté sur la concrétisation en son sein du projet de création d’une unité automatique de traitement des déchets. Ce projet, proposé par la Direction du centre et celle du secteur de l’Environnement, vise à doter le CIET de Béchar d’une unité économique dans le cadre du recyclage des déchets, estiment des responsables de ces deux directions. Actuellement, l’activité de traitement et de récupération des déchets se fait manuellement au niveau de ce centre (178,39 tonnes de déchets récupérés en 2017), alors que durant la même année près de 40 000 tonnes de divers déchets ont été acheminés par la chaîne de collecte mobile de l’entreprise publique locale «Saoura Net» à travers les communes de Béchar et Kenadza. Implanté sur une superficie de trente hectares et ayant nécessité un investissement public de plus de 450 millions de dinars (réalisation et équipement), ce CIET mis en service en 2016, offre à travers ses quatre casiers de 500 000 m3 chacun, une capacité de gestion intégrée quotidienne, durant les 20 prochaines années, de plus de 300 tonnes de déchets des communes de Béchar et Kenadza, signalent ses responsables. La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables a procédé par la suite à l’inauguration de l’observatoire de surveillance de la qualité de l’air, dont la réalisation et l’équipement ont nécessité une enveloppe de 120 millions de dinars. Cette nouvelle structure environnementale, dotée d’équipements modernes répondant aux normes mondiales en matière de surveillance de l’air, vise la mise en place dans la région de moyens techniques et humains pour la surveillance de la qualité de l’air et ses effets sur la santé et l’environnement. En outre, la ministre a visité le projet de réalisation d’une inspection régionale de l’environnement à Béchar. La responsable a déploré l’état du chantier, par l’inadaptation de son architecture et de ses structures aux conditions climatiques et naturelles de la région. A cet effet, la ministre à donner des instructions fermes pour remédier à certains pans de ce chantier, qui a nécessité un investissement sectoriel de 45 millions de dinars pour sa réalisation. La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables avait visité, ce samedi, en soirée, un tronçon du projet de réalisation d’un réseau d’éclairage public en photovoltaïque (énergie solaire). Le projet prévoit, dans une 1ère phase, la réalisation de 232 points dans la commune de Béchar, avant sa généralisation, et aussi des économies financières dans les dépenses communales, selon les responsables de l’entreprise publique «Saoura Nour» qui pilote le projet. Zerouati a également visité le parc citadin de Béchar en fin de travaux, appelé à être inauguré le 8 mai prochain.