Réhabilitation du tourisme en Algérie / Le ministre réaffirme sa détermination

0
996

La réhabilitation du tourisme en Algérie est le thème d’actualité notamment avec  l’avènement de la saison estivale. C’est aussi l’occasion pour les responsables d’affirmer leur engagement en vue de faire de l’Algérie la destination par excellence.

En effet le ministre du tourisme et de l’artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a réaffirmé, lundi, à Tizi Ouzou, la détermination de son département à atteindre cet objectif. Lors de son passage au Forum de la Chaine I de la Radio Nationale diffusé à partir de la ville d’Azeffoune, le ministre a fait référence à la stratégie mise en place par son département. Les points inscrits, portent notamment sur l’augmentation de la capacité d’accueil, amélioration du service offert et promotion de la destination Algérie. Ainsi le ministre informe que son secteur envisage de réceptionner « 80 et 100 hôtels par année ». Pour cette année, l’on prévoit la mise en service de « 60 établissements hôteliers au niveau national ». L’autre action menée par le secteur concerne la lutte contre les retards accusés dans le programme de modernisation des hôtels publics. Des instructions ont été données pour relancer les chantiers à l’arrêt et réceptionner « trois hôtels en novembre prochain ». A propos de la préparation de la saison estivale, le ministre rappelle que les mesures prises par la  commission interministérielle sont à même de permettre la réussite ce rendez-vous. Il citera en ce sens, le plan d’action pour la saison estivale 2018. Ce programme  vise ainsi la relance du  tourisme en tant que « secteur productif » et dont le développement permettra de « booster et de valoriser plusieurs autres secteurs que le tourisme met en synergie ». S’agissant de la promotion du tourisme local, le ministre a évoqué la signature d’une convention-cadre entre l’Union générale des travailleurs allégerions (UGTA) et le groupe HTT. Ce document a pour objectif de permettre aux travailleurs de passer des vacances et bénéficiant de tarifs exceptionnelle grâce a des réductions allant de 30 a 40% et ainsi réussir la relance du tourisme local. Notons qu’un accord a été aussi conclu avec le ministère des affaires étrangères pour que les représentations diplomatiques algériennes contribuent à la promotion de l’image de l’Algérie. A cela s’ajoute la signature de conventions avec Air-Algérie et Tassili Airlines pour une baisse des tarifs et de participer à la promotion de la destination Algérie. Les agences de voyage sont aussi appelées a jouer ce rôle en créant un groupe de pression qui incitera le touriste algérien à s’intéresser à la destination  nationale. Outre ce volet infrastructurel et organisationnel, le ministre a observé que la stratégie de promotion de la destination Algérie est basée sur l’exploitation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Amel Driss/Ag