Relations bilatérales algéro-sahraouies: Grine et son homologue sahraoui s’entretiennent

0
940

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, s’est entretenu, jeudi, avec le ministre sahraoui de l’Information, Hamada Salma Daf, des relations bilatérales et des moyens de les renforcer dans le domaine de l’information, passant en revue la stratégie d’action commune entre les deux ministères. La rencontre qui s’est déroulée au siège du ministère de la Communication a permis de passer en revue les derniers développements de la question sahraouie. Dans une déclaration à l’issue de la rencontre, le ministre sahraoui a précisé que sa visite en Algérie «s’inscrit dans le cadre de la coordination et de la coopération entre les institutions sahraouies et algériennes», soulignant que le ministère algérien de la Communication avait accompagné la cause sahraouie depuis le début. Il a, à cet égard, rappelé que la première station radio «Sawt Essahraa El Horra» (La voix du Sahara libre) avait été lancée à partir de l’Algérie. Après avoir mis en avant la coopération «traditionnelle» entre les deux ministères, Daf a émis le vœu de voir cette coopération se développer davantage. Le ministre sahraoui a qualifié sa rencontre avec Grine d’«importante», précisant qu’elle avait permis de passer en revue la stratégie d’action ministérielle commune. Il a évoqué les accords mis en place entre les deux pays dans ce domaine dont certains, a-t-il dit, sont en cours d’actualisation pour les hisser au niveau des aspirations des deux pays. Le ministre sahraoui a fait savoir qu’il avait été convenu lors de la rencontre de «trouver un mécanisme de coordination entre les deux ministères». «Nous avons coordonné nos efforts pour la levée du blocus imposé aux régions sahraouies occupées, notamment dans la conjoncture actuelle marquée par le procès inique des héros de l’épopée de Gdeim Izik, par lequel l’occupant marocain tente de légitimer la liquidation de militants sahraouis des Droits de l’Homme qui ont clamé haut et fort l