Rentrée scolaire: Des médecins au niveau des établissements scolaires pour la vaccination du personnel éducatif

0
189

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a annoncé, ce samedi, que des médecins allaient se déplacer dès la rentrée scolaire mardi prochain au niveau des établissements scolaires pour vacciner les professionnels du secteur contre le coronavirus.

Lors d’une conférence nationale tenue par visioconférence, le ministre a insisté sur «la poursuite de l’opération de vaccination au profit du personnel de l’Education nationale», ajoutant qu’«après consultation du Premier ministère, et coordination avec le ministère de la Santé, il a été décidé du déplacement des médecins, dès la rentrée scolaire prévue le 21 septembre 2021, au niveau des établissements scolaires pour permettre aux employés du secteur de se faire vacciner dans leurs établissements». Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait insisté lors du dernier Conseil des ministres sur «l’impératif» de «vacciner tout le personnel du secteur de l’Education nationale avant la rentrée scolaire  prévue le 21 septembre 2021». Le directeur de soutien aux activités culturelles, sportives et de l’Action sociale au ministère de l’Education nationale, Abdelouahab Khoulalane, avait fait état récemment de «62 000 employés et enseignants vaccinés contre la Covid-19 sur un total 740 000 employés». Lancée le 22 mars dernier, l’opération de vaccination se poursuit à un rythme «soutenu» notamment avec la reprise des enseignants en prévision de la rentrée scolaire. La carte de vaccination élaborée pour le secteur en coordination avec le ministère de la Santé comprend 1433 unités de dépistage et de suivi (UDS) des établissements scolaires, 41 services de médecine du travail et 16 centres médico-sociaux ont été mobilisés. Les travaux de cette conférence à laquelle ont assisté des cadres centraux, les directeurs de l’éducation des wilayas accompagnés des chefs de services de scolarité et d’organisation éducatives, ont été consacrés pour s’enquérir de la situation des préparatifs éducatifs dans les trois paliers tout en présentant les orientations nécessaires pour la leçon d’ouverture et la prise en charge psychique des élèves avant la rentrée scolaire 2021/2022. A cette occasion, le ministre s’est enquis de la situation liée aux systèmes éducatifs à travers un débat avec les directeurs de l’Education et les chefs des services du système éducatif concernant les modalités d’élaboration et de régulation, mettant en avant «les efforts consentis» par toutes les parties en affirmant l’accompagnement du ministère à travers tous les organes de l’administration centrale. Le même responsable a abordé, en outre, la circulaire relative au protocole d’accès à l’opportunité de redoublement pour les élèves, étant «une action pédagogique par excellence accordant une autre opportunité à nos enfants de retourner aux classes en cas de disponibilité de sièges pédagogiques». Il a insisté, dans ce sens, sur l’impératif d’informer les parents d’élèves et de publier les dates relatives à l’opération conformément au calendrier présenté. Il a mis l’accent, en outre, sur l’importance du cours inaugural en veillant à sa généralisation sur tout le territoire national. Ce cours est puisé des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a ordonné de le consacrer aux catastrophes naturelles et à la cohésion nationale dont fait preuve notre durant les épreuves difficiles. Dans le souci de l’accompagnement des élèves des trois cycles et leur prise en charge, notamment ceux ayant été touchés directement par les incendies qui ont dévasté récemment plusieurs régions du pays, outre ceux touchés de manière directe ou indirecte par la pandémie du Covid-19 qu’a connue le pays et les pays du monde entier, il a été souligné qu’un protocole avait été mis en place pour l’accompagnement psychologique des élèves en coordination avec le ministère de la Santé contenant les méthodes, les techniques et les mécanismes permettant de découvrir les cas touchés par ces évènements pour les prendre en charge. Au terme de son intervention, le ministre de l’Education nationale a appelé tout un chacun à «œuvrer avec la même cadence et redoubler d’efforts afin de garantir un environnement scolaire paisible».

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here