Révision de l’Accord d’association Algérie-UE: Une occasion pour développer l’économie du pays

0
217

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué que la révision de l’Accord d’association avec l’Union européenne (UE) permettrait à l’Algérie de bénéficier des exonérations douanières, qu’il prévoit, de façon à conforter son économie et renforcer sa production et ses exportations.

Je pense que l’Accord d’association avec l’UE est le résultat d’une faiblesse de l’Etat algérien. L’UE est inévitable et l’Accord d’association avec cette communauté est nécessaire pour de nombreuses raisons. Néanmoins, tout accord économique doit être mutuellement bénéfique», a déclaré le Président Tebboune lors d’une entrevue avec des représentants de la presse nationale diffusée vendredi. «A titre d’exemple, l’augmentation des taxes douanières imposées sur certains produits profite au pays producteur afin de pouvoir exporter, mais un pays principalement importateur doit revoir ces dispositions en vue de conforter son économie et lancer la production», a-t-il expliqué. Lors de la réunion du Conseil des ministres, tenue le 31 octobre dernier, M. Tebboune avait donné des instructions à l’effet de revoir les dispositions de l’Accord d’association avec l’Union européenne (UE), «clause par clause», en fonction d’une vision souveraine et d’une approche «gagnant-gagnant», en tenant compte de l’intérêt du produit national en vue de créer un tissu industriel et des emplois.

Moussa O.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here