Sahara Occidental: Prolongation du  mandat » de la Minurso, pour soutenir la reprise de négociations

0
488

 

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé , mercredi, dernier au Conseil de sécurité « de prolonger d’un an le mandat » de la Minurso, afin de soutenir la reprise de négociations politiques .

« Je recommande au Conseil d’étendre d’un an le mandat de la Minurso, jusqu’au 31 octobre 2019, afin de donner à mon émissaire l’espace et le temps nécessaires à la création de conditions permettant au processus politique d’avancer », a-t-il écrit dans ce document obtenu par l’AFP.

Dans son rapport, le chef de l’ONU note des « développements positifs » dans le comportement du Polisario, la disposition de l’Algérie et de la Mauritanie à « un rôle plus actif dans le processus de négociations » et un « signe encourageant » du Maroc lorsqu’il a facilité les déplacements de l’ex-président allemand Horst Kohler au Sahara marocain.

Le rapport d’Antonio Guterres survient alors que le Conseil de sécurité est appelé en octobre à tenir trois réunions consacrées à la question du Sahara, dont une le 29, jour prévu pour renouveler le mandat de la Minurso. Les Etats-Unis semblent souhaiter mettre fin à cette mission et n’avaient permis en avril dernier qu’une extension de six mois.Au Conseil de sécurité, « tout le monde est convaincu qu’il faut continuer sauf les Américains », indique un diplomate sous couvert d’anonymat.

Dans ce  nouveau contexte international ,le Togo a réaffirmé, lors de la réunion du Comité des 24 des Nations-Unies qui se tient à New York, sa position favorable à l’initiative d’autonomie au Sahara, y voyant « une démarche constructive nécessaire » pour le règlement définitif de ce différend.

« Le Togo considère toujours l’initiative du Maroc de 2007 d’accorder une large autonomie à la région du Sahara comme une démarche constructive nécessaire à la résolution de cette question », a déclaré le représentant de ce pays ouest-africain à la réunion de cet organe subsidiaire de l’Assemblée Générale de l’ONU.  Il a encouragé les autres parties à l’accueillir dans « un esprit constructif » afin de régler cette question.

Le diplomate togolais a également assuré que son pays « soutient le processus politique en cours mené sous les auspices des Nations-Unies qui a pour finalité de parvenir à une solution politique négociée et mutuellement acceptable au différend régional sur le Sahara ».

Il a en outre salué « la pleine coopération » du Royaume du Maroc avec les instances multilatérales en vue de la résolution de ce conflit, soulignant que « les autorités marocaines ont toujours fait preuve de collaboration pour faciliter la rencontre entre l’Envoyé spécial du Secrétaire général et les représentants du Sahara ».

Le diplomate a également souligné les efforts du Maroc visant le développement de la région du Sahara, notamment les projets socio-économiques et d’infrastructures, ainsi que dans le domaine des droits de l’Homme. Pour le représentant du Togo, l’évocation du conflit du Sahara rappelle automatiquement le sort des populations dans les camps de Tindouf, qui « ne semble guère s’améliorer », ce qui reste « une source de préoccupation majeure ».

L’Arabie saoudite offre 350 tonnes de dattes aux réfugiés sahraouis (PAM)

Le Programme alimentaire mondial des Nations  Unies (PAM) a distribué durant le mois sacré du Ramadhan quelque 350 tonnes  métriques de dattes offertes par l’Arabie saoudite aux réfugiés sahraouis vivant dans des camps de réfugiés en Algérie, a indiqué le PAM dans un  communiqué publié vendredi « Des milliers de réfugiés sahraouis ont reçu deux kilos de dattes chacun lors du mois sacré du Ramadan. Ces dattes représentent un aliment  traditionnel pour rompre le jeûne. Cette contribution de l’Arabie saoudite fut régulière au cours des dernières années », a noté le communiqué, précisant que la valeur de cette donation est de 725 000 dollars  américains.

La cérémonie de remise s’est tenue à l’ambassade de l’Arabie Saoudite  à Alger, en présence de l’Ambassadeur saoudien, Abdelaziz Ben Ibrahim Hamad  El-Omairini, du Chef de mission du Centre d’aide humanitaire et de secours King Salman (KS Relief), Mansour Al-Eid, et du Représentant du Programme  alimentaire mondial en Algérie, Romain Sirois.

« (KS relief) distribue chaque année des milliers de tonnes de dattes  aux pays du monde entier, dans le cadre du programme + Gift of Dates + du  Royaume de l’Arabie saoudite », a déclaré Abdallah Al-Rabeeah, conseiller à la Cour royale et superviseur général du Centre d’aide humanitaire et de secours King Salman, a-t-on ajouté.

« Le partenariat entre KS relief et le PAM est crucial dans le domaine de  l’action humanitaire pour lutter contre la faim et fournir une aide alimentaire d’urgence qui améliorera l’état nutritionnel des bénéficiaires », a-t-on rappelé. Depuis 2008, l’Arabie saoudite a versé plus de 1,5 milliard USD aux  opérations du PAM dans le monde.

Création d’une association de solidarité au Japon  avec le peuple sahraoui

Une association de solidarité avec le  peuple sahraoui a été créée à Tokyo (Japon) pour sensibiliser à la cause  sahraouie dans le pays et faire connaitre le combat du peuple sahraoui pour  son autodétermination et son indépendance.

Composée d’universitaires, de journalistes et de membres d’ONG,  l’Association des amis du peuple sahraoui, créée la semaine dernière, a  pour objectif de « dénoncer la situation détériorée des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara Occidental ainsi que le pillage de  ses richesses par l’occupant marocain », selon l’agence de presse sahraouie (SPS).

L’association tente à travers ses activités politiques au Japon d’obtenir  l’appui du gouvernement nippon dans le but de trouver une solution juste et  définitive au conflit sahraoui. L’association entend lancer un appel au Gouvernement japonais pour qu’il  contribue, à travers sa politique extérieure, à faire atténuer la souffrance du peuple sahraoui.

                                                                                                                                   Ahsene Saaid/ SPS.