Saison estivale / La sureté nationale se prépare

0
1160

Les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ont réalisé un « saut quantitatif  en matière de services et interventions durant le Ramadan ».

C’est ce qu’a indiqué, hier, Aïssa Naïli, Directeur de la Sureté publique, lors d’une conférence de presse à l’Ecole supérieure de police Ali Tounsi (Châteauneuf). La nouveauté du dispositif sécuritaire a résidé dans la mise en place de 73 patrouilles pédestres pour la prise en charge de la régulation de la circulation routière et le renforcement des patrouilles motorisés au niveau des grands axes autoroutiers. « Nous avons enregistré une baisse significative du nombre de morts et de blessés dans les accidents de la route », a précisé Rachid Ghazali, sous-directeur du Centre national de prévention et de sécurité routière. « De 2015 à 2018 la baisse a été de 6,58% (accidents de la route), 10,80% (blessés), 15,62% (décès). L’intervenant a mis en exergue les effets des tables d’iftar collectif sur les conducteurs.Pour Lahcene Ayad, sous-directeur de la police judiciaire «  les instructions ont abouti à des résultats appréciables ». Il a évoqué une baisse de 2 % de la criminalité et une hausse des affaires résolues de 5%. Par catégories d’infractions, il a cité les atteintes aux personnes (-6,69%). Quant aux atteintes aux biens, contrairement   à     une baisse pour les vols avec violence (171 affaires enregistrées contre 186 durant le mois de ramadan de 2017) les affaires de cybercriminalité ont atteint 182 affaires contre 173 soit une hausse de 5,2%. Suite aux opérations de prévention des criminalités menées dans les zones de prédilection des délinquants, 3034 affaires contre 1902 durant le ramadan de 2017 ont conduit à une hausse importante des saisies. « Par rapport à l’an dernier 742, 58 KG de résines de cannabis », a révélé l’officier. S’agissant de la sécurisation de la saison estivale,  77 postes de police seront mis en service et 1700 policiers dont 100 policières mobilisés au niveau de 81 plages autorisées à la baignade. Les intervenants ont fait état de la mobilisation de 1337 motards et 4269 agents de police routière. 1604 agents   vont assurer la sécurisation des wilayas côtières ou 72 radars et 695 alcootests seront utilisés.Les responsables de la DGSN ont affirmé enfin que les unités vont durant l’été à mieux se déployer sur tous les réseaux routiers. Elles seront renforcées par un escadron aérien pour sécuriser et surveiller les lieux à forte affluence (plages, forêts et lieux de divertissement).

Houda H