Salon «Livre Paris»: L’écrivain algérien Yasmina Khadra parrain de la nouvelle édition du concours « Plumes francophones 2017 ».

0
1449

Au salon «Livre Paris» qui se tient actuellement Porte de Versailles à paris, en présence de 3 000 écrivains, a été lancée samedi 25 mars la nouvelle édition du concours «Les plumes francophones» dont l’objectif est de révéler les nouveaux talents, les auteurs en langue française de demain. Un concours parrainé cette année par le romancier algérien Yasmina Khadra. Ils étaient plus de 1 000 auteurs issus de 55 pays différents à participer l’an passé au concours « Les plumes Francophones ». Ouvert à toutes et à tous, cet appel à l’écriture, organisé par Kindle direct Publishing, le service d’autoédition d’Amazon en partenariat avec la Fondation Alliance française et TV5 Monde, donne la possibilité aux amateurs de proposer en ligne leurs textes, qui ensuite seront jugés par le public et par un jury de professionnels. L’écrivain algérien Yasmina Khadra est le parrain de cette nouvelle édition. Il est l’un des auteurs algériens les plus connus et ses romans, adaptés au cinéma, au théâtre ou encore en BD (comme L’attentat, paru en 2012), sont traduits en une quarantaine de langues. « J’ai accepté de parrainer ce concours, parce que justement, il donne la chance à tout le monde d’essayer de voir s’ils sont du talent ou pas. Je suis impatient de découvrir la perle rare. Et j’espère porter chance au lauréat », explique-t-il. Pour l’auteur algérien, un bon texte c’est « d’abord l’émerveillement qui pourrait [le] soustraire à la grisaille ambiante, au chahut qui perturbe notre quiétude. Voilà. Ce que j’espère dans un livre c’est me diluer dans un texte, partir très loin à travers un imaginaire ».

«Livre Paris», selon la nouvelle dénomination, a ouvert ses portes ce vendredi Porte de Versailles à paris jusqu’au 27 mars. Pour cette 37e édition, la manifestation met les auteurs du continent africain sur le devant de la scène. Pour la première fois depuis sa création, le salon Livre Paris met en lumière les lettres et la culture d’un pays d’Afrique.