Sécurisation des frontières du pays : Plus de 60 quintaux de drogue saisis en deux semaines

0
961

 

Les éléments de l’Armée nationale populaire  poursuivent les opérations de sécurisation des frontières du pays, luttant ainsi, contre la criminalité et la contrebande. En deux semaines, ils ont procédé à la saisie de plus de 62 quintaux de drogue.

Ainsi, des gardes-frontières ont saisi, le 5 novembre dernier, au nord de la wilaya de Tindouf – 3e – RM et saisi 5 quintaux de kif traité. Tandis qu’au niveau de la 2e Région militaire, des détachements combinés de l’l’ANP ont saisi d’importantes quantités de kif traité s’élevant à 12 quintaux et 19 kilogrammes. Toujours dans la même localité, il a été question de saisir, par les éléments de gardes-frontières et ceux de la Gendarmerie nationale, d’une quantité kif traité s’élevant 6,4 quintaux le 2 novembre dans la wilaya de Tlemcen. Des éléments des gardes-frontières et de la Gendarmerie nationale de Tlemcen et de Tiaret – 2e – RM ont saisi, le 29 octobre, de grandes quantités de kif traité s’élevant à 5,5 quintaux. Des éléments de la Gendarmerie nationale de Tlemcen et de Rélizane – 2e – RM ont arrêté 5 narcotrafiquants et  saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à 3,8 quintaux. Toujours dans le cadre de la lutte contre la criminalité, un détachement de l’ANP a arrêté, le 1er Novembre, à Oran – 2e RM, un narcotrafiquant et saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à 4,3 quintaux.  Mais la grande quantité qui s’élève à 23 quintaux a été saisie, le 23 octobre à Aïn Safra. Lors de ces opérations plus d’une vingtaine de narcotrafiquants ont été arrêtés et mises en prison. L’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT) avait publié, au mois d’août dernier, un bilan sur la consommation de drogue en Algérie durant le premier semestre de l’année en cours. Il s’agit de plus de 69 tonnes de résine de cannabis saisies, dont plus de 77 % dans l’Ouest du pays.