Séminaire international sur les amis de la Révolution algérienne: Benabderrahmane préside l’ouverture

0
213

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane,  a présidé, hier à Alger, l’ouverture des travaux du séminaire  international des amis de la Révolution algérienne, organisé par le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger sous le thème «La Révolution algérienne, source de rayonnement  des valeurs humaines, pont d’amitié entre les nations».

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du conseiller du président de la République chargé des relations extérieures, Abdelhafid Allahoum, du conseiller du président de la République chargé des archives et de la Mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, et du conseiller auprès du  président de la République chargé de la culture et de l’audiovisuel, Ahmed Rachedi, ainsi que des membres du gouvernement et des personnalités historiques et politiques. Les participants à ce séminaire, placé sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, débattront de plusieurs thèmes relatifs aux valeurs humaines, aux chartes de la Révolution algérienne et son rôle dans le raffermissement des relations avec les nations du monde. Les participants à cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des festivités commémorant le 60e anniversaire du recouvrement de la  souveraineté nationale, évoqueront, en outre, l’appui et le soutien des amis de la Révolution à la lutte du peuple algérien, en plus des  conférences qui seront animées par des enseignants et chercheurs universitaires algériens et d’autres de pays frères et des témoignages d’amis de la Révolution de différents outre des expositions de livres, et  de photos historiques des amis de la Révolution.

L’Algérie restera «fidèle» à ceux qui l’avaient soutenue lors de la Révolution nationale Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a affirmé, hier, que l’Algérie restera «fidèle» à tous ceux qui l’avaient soutenue et avaient été à ses côtés lors des épreuves difficiles endurées lors de la glorieuse Guerre de libération nationale. «L’Algérie, à travers les générations, restera fidèle à tous ceux qui l’avaient soutenue et avaient été à ses côtés dans les épreuves difficiles endurées lors de sa glorieuse Révolution nationale et transmettra les valeurs de fidélité et de loyauté à ses vaillants enfants», a indiqué M. Benabderrahmane à l’ouverture des travaux du séminaire international sur les amis de la Révolution algérienne, organisé sous le thème «La Révolution algérienne, source de rayonnement des valeurs humaines, pont d’amitié entre les Nations«. Et d’ajouter: «Ces valeurs constituent une passerelle entre les Nations et un véritable gage d’amour pour la réalisation de la coopération, du progrès et de la paix dans le monde». «L’Algérie demeurera un symbole de liberté, de par sa position constante et pondérée pour la défense des causes justes dans le monde, étant l’expression même de sa fidélité aux principes ayant permis au peuple algérien d’exercer son droit légitime à l’autodétermination», a-t-il soutenu. Pour M. Benabderrahmane, la défense par l’Algérie de ce principe se traduit par «ses positions de soutien aux peuples en quête de liberté et d’affranchissement du colonialisme et sa profonde conviction que la volonté des peuples est souveraine en toutes circonstances» et que leur droit à l’autodétermination ne peut être confisqué, sous aucun motif, notamment lorsqu’il s’agit du parachèvement du processus de décolonisation de la dernière colonie africaine, à savoir la République arabe sahraouie démocratique (RASD), et du soutien au peuple palestinien pour l’établissement de son Etat national indépendant avec Al Qods pour capitale».

Ahmed Itchiran /Ag.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here