26.9 C
New York
dimanche, octobre 17, 2021
AccueilActualitéSétif: Retour de la mission médicale chinoise à l’hôpital mère-enfant et le...

Sétif: Retour de la mission médicale chinoise à l’hôpital mère-enfant et le pôle pédiatrique

La mission médicale chinoise composée de neuf médecins spécialistes reprendra «dans les prochains jours» son travail à l’hôpital mère-enfant (El Bez) et au pôle pédiatrique (Kaaboub) dans la ville de Sétif, après la suspension de ses activités en raison de l’épidémie du Covid-19, a-t-on appris, hier, après des responsables du Centre hospitalo-universitaire, CHU Mohamed Abdelnour-Saadna.

La reprise des activités de cette mission médicale s’inscrit dans le cadre de l’accord de coopération entre l’Algérie et la République populaire de Chine, conclu depuis des années, qui inclut l’échange d’expériences entre les deux parties dans le domaine de la santé et le renforcement des divers établissements médicaux avec l’encadrement requis, a précisé, le chargé de communication du CHU, Ouahid Benzine. Elle est également inscrite dans les efforts visant l’amélioration et la promotion des performances de la santé publique dans la région, l’allégement de la pression que subissent les structures de santé, et assurer une meilleure prise en charge des patients, notamment les parturientes, selon la même source.

Le même responsable a expliqué que la mission médicale chinoise, qui comprend cinq   gynéco-obstétriciens et deux   anesthésistes en plus de deux  acupuncteurs a rallié depuis deux jours Sétif et devra entamer «bientôt» sa mission. La présence de ces médecins spécialistes permettra de prendre en charge des malades dans la wilaya et ceux des wilayas voisines, notamment à l’hôpital mère-enfant, sous forte pression, étant donné qu’il reçoit des parturientes de toutes les communes de la wilaya et de certaines communes avoisinantes de Bordj Bou-Arréridj, M’Sila et Mila, a-t-on encore détaillé. Il est à noter que la mission médicale chinoise, reçue par le directeur général du Centre hospitalo-universitaire, Mohamed Abdelnour Saadna, a travaillé pendant des années à Sétif et ses activités ont été suspendues en janvier 2020 en raison de l’épidémie du coronavirus.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES