Solidarité nationale: Ghania Eddalia dément l’information relative au  licenciement des travailleurs

0
481

 

La ministre de la solidarité nationale, de la famille et des conditions la femme a indiqué, jeudi 9 mai, que son département à entamer l’opération de révision des méthodes de gestion et de travail dans le secteur de la solidarité.

Lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, Mme Ghania Eddalia a infirmé la rumeur qui circule sur le licenciement des travailleurs et la fermeture des institutions du secteur de la solidarité. Répondant à une question d’une députée sur la fraude et détournement de fonds, Mme Eddalia a invité toute personne ayant des preuves de corruption de se rapprocher de la justice. La ministre a évoqué le gel des recrutements, la formation du personnel spécialisé et l’absence des moyens techniques dans certains établissements du secteur. « Le secteur de la solidarité est toujours concerné à l’instar ders autres secteurs du gel des recrutement suite à la crise que traverse le pays après la chute des prix des hydrocarbures », a-t-elle dit. Selon elle, le dernier concours organisé par son département dans le cadre la formation spécialisée du personnel du secteur date de 2015. « Nous avons tentés à plusieurs reprises d’obtenir des autorisations exceptionnelle auprès des autorités supérieures pour organiser des concours et le levée du gel sur la formation mais la situation économique du pays ne le nous permet pas », a-t-elle regretté.   Selon elle, le ministère à entamer une série de mesures pour y remédier à cette situation à travers la valorisation de la compétence existantes dans les centres spécialisés. Dans ce sens, Mme Eddalia a indiqué que plus de 2000 employés ont été redéployé via la formation pour combler le déficit d’un personnel spécialisé et pour une meilleures en charge des personnes aux besoins spécifiques. « Depuis le début de l’année en cours, le secteur de la solidarité a bénéficié d’une opération dans le cadre du plan annuel, nous avons lancé un programme large de formation ». Le programme concerne 7769 employés suivront des formations sur l’utilisation des nouvelles technologies de numériques. Par ailleurs la ministre a fait savoir les programmes de formation seront actualisés selon la demande du marché du travail avec l’introduction de nouveaux modules. « En collaboration avec la direction de la fonction publique nous avons entamé la révision la décision interministérielle commune de 28 aout 2012 fixant les conditions d’organisation de la formation spécialisée », a-t-il dit. En ce qui concerne la numérisation de l’administration, le département de la solidarité a entamé l’opération de la numérisation à touché la direction des actions sociales dans le but d’améliorer la qualité des services.