26.9 C
New York
mercredi, juillet 6, 2022
AccueilMondeSoudan: Nouvelle mobilisation à Khartoum après une journée de violences

Soudan: Nouvelle mobilisation à Khartoum après une journée de violences

Des Soudanais hostiles au pouvoir militaire bloquent vendredi des routes à Khartoum pour protester contre un déchaînement de violences la veille qui a fait cinq morts et suscité une vague de condamnations.

Jeudi, la répression des autorités emmenées par le général Abdel Fattah al-Burhane, auteur d’un coup d’Etat fin octobre, a franchi un nouveau palier. D’abord, les forces de sécurité ont coupé l’internet mobile, l’ensemble des communications téléphoniques —y compris les appels venus de l’étranger et les ponts reliant Khartoum à ses banlieues, Omdourman et Khartoum-Nord. Dans les rues de la capitale, comme de sa périphérie, les forces de sécurité ont tiré grenades lacrymogènes et balles réelles sur des dizaines de milliers de partisans d’un pouvoir civil dans un pays quasiment toujours sous la férule de l’armée depuis son indépendance il y a 65 ans. Après deux mois d’une répression qui a fait en tout 53 morts, les violences se sont jeudi concentrées à Omdourman, où quatre manifestants ont été mortellement touchés par des balles dans la tête ou dans la poitrine, selon un syndicat de médecins pro-démocratie.Un cinquième a succombé vendredi à ses blessures, après avoir été touché lui aussi par balles jeudi, dans le centre de Khartoum. Le syndicat accuse également les forces de sécurité d’avoir bloqué des ambulances et sorti de force au moins un blessé grave de l’une d’elles, alors que de nombreuses vidéos diffusées vendredi sur les réseaux sociaux montrent des hommes en uniforme tabassant des manifestants avec des bâtons.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES