26.9 C
New York
mardi, janvier 18, 2022
AccueilRégionsSouk Ahras

Souk Ahras

69 cas de cancer du sein dépistés depuis janvier 2021

Soixante-neuf cas de cancer du sein ont été dépistés par le centre anti-cancer (CAC) de l’ancien hôpital Kaârar-Sebti de Souk Ahras depuis le mois de janvier 2021, a-t-on appris, lundi, auprès de cette structure de santé.

Dans une intervention intitulée «Le cancer en chiffres», lors d’une rencontre de sensibilisation sur le cancer du sein, Dr Ibtissem Menadjelia, spécialiste en pharmacologie et chimiothérapie au sein du CAC, a révélé que les cas sont appelés à augmenter d’ici la fin décembre prochain pour atteindre 80 malades. La spécialiste a précisé lors de la rencontre, organisée par l’Association «Basmat El Amal» pour les maladies chroniques, en collaboration avec l’ancien hôpital Kaârar-Sebti à l’occasion d’octobre rose, que le nombre de décès dus à cette maladie a considérablement diminué dans la wilaya, où 86 décès ont été dénombrés en 2015 contre un seul décès signalé depuis le début de l’année 2021. Cette baisse est due essentiellement à l’intensification des campagnes de sensibilisation et de dépistage précoce du cancer du sein,  ajoutant que plusieurs facteurs peuvent causer le cancer du sein, à l’instar de l’obésité, une alimentation déséquilibrée, sans oublier le facteur génétique. De leur côté, les oncologues Lotfi Loukam et Meriem Hamzaoui, exerçant au sein du même centre, ont appelé à surveiller les premiers symptômes du cancer du sein et le début des changements observés sur le corps, exhortant les femmes à se rendre dans les centres de lutte contre le cancer pour bénéficier de la prise en charge nécessaire. Pour sa part, la psychologue Nabila Aftit a abordé, dans une intervention dédiée à «l’impact de l’accompagnement psychologique des femmes atteintes d’un cancer du sein», le volet lié à l’absence de suivi psychologique lors du traitement de la maladie et l’absence du soutien de la famille, soulignant l’importance de l’acceptation de la maladie comme première étape du traitement, ainsi que le recours à la psychothérapie en complément du traitement médical. Nadia Douaouda, présidente de l’Association «Basmat El Amal» pour les maladies chroniques, créée en 2015 à Souk Ahras, a quant à elle indiqué que la rencontre vise principalement à sensibiliser et inciter au dépistage précoce du cancer du sein, et ce, au regard de l’augmentation des cas.

Mechaka A.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES