Succédant  à la Française Christine  Lagarde: L’économiste bulgare Kristalina Georgieva prend ses fonctions à la tête du  FMI

0
473

L’économiste bulgare Kristalina Georgieva,  ancienne directrice générale de la Banque mondiale (BM), a pris ses  fonctions mardi en tant que directrice générale du Fonds monétaire  international (FMI) pour un mandat de cinq ans.

Mme Georgieva, choisie par l’Union européenne (UE) pour diriger le FMI,  était la seule candidate en lice. Elle succède à la Française Christine  Lagarde. La nouvelle directrice du FMI a déclaré qu’elle tiendrait pleinement  compte des défis devant elle: « La croissance économique mondiale continue  de décevoir. Les tensions commerciales persistent et le fardeau de la dette  augmente dans de nombreux pays », a-t-elle déclaré. « Ma priorité immédiate pour le FMI est d’aider nos membres à minimiser le  risque de crise et à être prêts à faire face aux ralentissements en cas de  récession », a dit Mme Georgieva, ajoutant: « Et pourtant, nous ne devons pas  perdre de vue l’objectif à long terme, qui est de bâtir des économies plus  fortes et d’améliorer la vie des peuples sur la base de politiques  monétaires, budgétaires et structurelles saines ». Agée de 66 ans, la nouvelle responsable du FMI a auparavant occupé de  nombreux postes à la Commission européenne (CE) à partir de 2010, après  l’adhésion de son pays à l’UE en 2007. Elle a été commissaire à la coopération internationale, à l’aide  humanitaire et à la réponse aux crises, puis vice-présidente chargée du  budget et des ressources humaines. A ce titre, elle a supervisé le budget  de 161 milliards d’euros (175 milliards de dollars) de l’UE et s’est  engagée à s’attaquer à la crise de la dette dans la zone euro ainsi qu’à la  crise des réfugiés en 2015. Avant de rejoindre la CE, Mme Georgieva avait travaillé à partir de 1993 à  la BM pendant 17 ans, en tant qu’économiste de l’environnement, gravissant  les échelons pour devenir vice- présidente et secrétaire de l’organisation  en 2008. Elle a occupé un certain nombre d’autres postes au sein de la  direction de cette institution, y compris ceux de directrice pour le  développement durable, de directrice pour la Fédération de Russie, de  directrice pour l’environnement, et de directrice pour l’environnement et  le développement social de la région Asie de l’Est et Pacifique. Née à Sofia, capitale de la Bulgarie, en 1953, Mme Georgieva est titulaire  d’un doctorat en science économique et d’un master en économie politique et  sociologie de l’Université de l’économie nationale et mondiale, où elle a  travaillé comme professeur adjoint entre 1977 et 1993. Au cours de sa  carrière universitaire, elle a été chercheuse à la London School of  Economics au Royaume-Uni et au Massachusetts Institute of Technology aux  Etats-Unis.

Y.D