Sûreté nationale: Intégration du citoyen pour faire face à la criminalité dans la société

0
1590

Le Directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel a insisté, lundi à Tiaret dans un message lu à l’ouverture des 70 èmes journées d’information nationales sur les missions des services de la Sûreté nationale, sur l’intégration du citoyen pour faire face à la criminalité dans la société. Le général-major Hamel a souligné, dans ce message lu par le directeur de la santé, de l’action sociale et des sports de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), le contrôleur de police, Aboubekr Bouahmed, que « le jeune algérien doit intégrer l’institution de la sûreté nationale pour lutter contre toute forme de criminalité ». Il a ajouté que la DGSN veille à consacrer ce comportement civilisé et cette culture de citoyenneté a travers des programmes de sensibilisation et de prévention mis en œuvre à travers le pays, en activant le rôle des cellules de communication des directions de wilayas de la sûreté nationale. Le DGSN a expliqué que ces programmes ciblent les jeunes par le biais d’initiatives de prévention et de lutte contre la délinquance, soulignant que ces manifestations de sensibilisation ont pour objectifs de faire connaitre au citoyen les missions de la police, les formes de crimes et le préparer à lutter contre ces phénomènes en coordination avec la police. La cérémonie d’ouverture des 70èmes journées d’information sur les missions et services de la sûreté nationale a vu la présence, à la salle omnisports « Ahcen Ziat » de Tiaret, l’inspecteur régional ouest de police, le commissaire divisionnaire Mohand Said Si Mhand, des chefs de services régionaux de police de l’ouest, des chefs de sûreté de wilayas de Tiaret, d’El Bayadh, de Relizane, de Saida et de Tissemsilt et des autorités locales civiles et militaires. Au programme de cette manifestation de quatre jours, des communications sur l’histoire de la police, les dangers de la drogue, le rôle des services de la sûreté nationale dans la lutte contre la cybercriminalité, la conduite de sûreté, la police de proximité, la culture de citoyenneté, entre autres, à l’université « Ibn Khaldoun » et à la maison de la culture de Tiaret.