26.9 C
New York
vendredi, décembre 3, 2021
AccueilRégionsTizi-Ouzou: Baisse des prévisions de production agricole

Tizi-Ouzou: Baisse des prévisions de production agricole

L’ensemble des prévisions de production, animalière et agricole, à Tizi-Ouzou pour cette saison sont revues à la baisse pour cause des derniers incendies ayant touché la wilaya, a indiqué, hier, le directeur de l’agriculture, Djamel Sersoub.

S’exprimant en marge de la journée de vulgarisation agricole, organisée à l’Institut de technologie et moyens agricoles spécialisé (ITMAS), M. Sersoub a souligné que «les incendies ayant touché la wilaya en août dernier ont été désastreux pour le secteur agricole». Et de ce fait, a-t-il ajouté, «l’ensemble des prévisions de production pour cette année sont revues à la baisse». «Que ce soit en matière de production animalière ou végétale, notamment, l’oléiculture, la production connaîtra cette année une baisse conséquente à laquelle nous travaillons à remédier pour les années à venir en venant en aide aux agriculteurs», a-t-il poursuivit. Le même responsable a précisé que «tous les segments du secteur agricole, que ce soit le couvert végétale, le cheptel animal et même les infrastructures agricoles ont été touchés par les derniers incendies dont les opérations de recensement se poursuivent encore». À ce propos, et selon les bilans provisoires des équipes chargées du recensement et de l’évaluation des dégâts causés par ces incendies, il a été recensé 5193 ha d’arbres fruitiers, dont 4500 ha de vergers d’oliviers et 693 ha d’autres espèces fruitières et la perte de 19 178 animaux d’élevage et la destruction de 8110 ruches pleines et 3101 vides. Une situation à laquelle s’ajoute l’endommagement de plusieurs infrastructures agricoles dont 103 étables, 100 bergeries, 40 chèvreries, 26 poulaillers en dur, 31 serres avicoles, trois batteries de poules pondeuses et 154 hangars. Lors de cette journée, il a été mis l’accent sur l’importance des assurances et la sensibilisation sur la nécessité de contracter des conventions avec les organismes assureurs présents au niveau local et qui offrent plusieurs formules aux agriculteurs, selon les dimensions de leurs exploitations et la nature de leurs activités. A ce propos, «le pourcentage d’agriculteurs assurés au niveau de la wilaya demeure maigre et avoisine les 30% seulement», a déploré Madjid Hamdad, le responsable local de la Caisse régionale de la mutualité agricole (CRMA). Et ce, dira-t-il, malgré, «la diversité des formules d’assurance et des facilités de payement qui sont offertes aux agriculteurs». Il indiquera, dans ce sillage, que lors des derniers incendies ayant touché la wilaya, seulement 7 agriculteurs ont été indemnisés par la CRMA pour un total de 4 millions de dinars.

Kahina Tasseda

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES