Tribunal criminel d’Ouargla: Peine capitale à l’encontre des auteurs  d’infanticide

0
736

 Des condamnations à la peine capitale ont été  prononcées jeudi par le tribunal criminel de la Cour d’Ouargla à l’encontre  des auteurs B.F (39 ans) et H.M.S (32 ans) pour infanticide volontaire avec  préméditation contre la victime O.M.A, âgé à peine de 10 ans.

La même instance a infligé une peine de deux ans de prison ferme à  l’encontre de la nommée Z.S (43 ans) pour non dénonciation du crime, en sus  d’une amende de solidarité de trois (3) millions DA pour la partie civile. L’affaire remonte, selon l’arrêt de renvoi, au mois de juillet 2017  lorsque les services de sûreté ont reçu un appel de l’hôpital de  Hassi-Messaoud faisant état de dépôt d’un cadavre d’un mineur (10 ans)  manifestant des traces d’étranglement sur le cou. L’enquête a permis de dévoiler que la victime a été étranglée au moyen  d’un foulard par sa mère (B.F) avec la complicité du nommé H.M.A, son  second époux d’un mariage coutumier, et que la nommée Z.S a avoué croire  que la victime s’est évanouie. Le ministère public a requis, au cours de la plaidoirie et au regard des  graves faits reprochés aux auteurs, la peine capitale à l’encontre de la  nommée B.F, la réclusion à perpétuité à l’encontre du nommé H.M.A et une  peine de trois (3) ans de prison ferme, assortie d’une amende de 200.000 DA  à l’encontre de la nommée Z.S.