Tribunal de Sidi M’hamed: Ahmed Ouyahia et Abdelkader Zoukh présentés devant le juge d’instruction, Mahieddine Tahkout devant le procureur

0
784

 

L’ex Premier ministre Ahmed Ouyahia, s’est présenté hier devant le du juge d’instruction, près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger), pour répondre à des soupçons de corruption dans l’exercice de ses fonctions.      

Des sources proches du dossier croient savoir que Ouyahia a été interrogé sur ses relations avec certains hommes d’affaires à l’instar de Ali Haddad et des frères Kouninef sur de présumés avantages qui leur aurait accordés.   Par ailleurs, l’ex wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a été également entendu simultanément dans le même tribunal par un autre juge d’instruction sur son implication dans des affaires de corruption, avant de quitter le tribunal libre de ses mouvements. De son coté l’homme d’affaire Mahieddine Tahkout, des membres de sa famille et une dizaine d’autres accusés ont été  présentés hier devant le procureur de la république du tribunal de Sidi Mhamed. La brigade de recherche et des enquêtes de la gendarmerie nationale de Bab J’did a en effet terminé ses enquêtes sur des transactions pas très catholiques que le groupe Tahkout a conclu avec la SNVI portant sur l’acquisition de bus et de camions. L’homme d’affaire devra également s’expliquer sur d’autres affaires liées aux contrats passés avec les services des œuvres sociales et universitaires. Mahieddine Tahkout qui monopolise le transport des étudiants depuis des années, est appelé à répondre sur des soupçons de corruption. Pour rappel, le procureur général près le tribunal d’Alger avait ordonné d’établir une interdiction de sortie du territoire national (ISTN) à Mahieddine Tahkout ainsi qu’à des membres de sa famille. Son avion privé est lui aussi cloué au sol, interdit de quitter le sol national.

T.M