Tunisie-Algérie, demain (2030), en amical à Tunis: Les Verts à l’assaut de Radès

0
458

Troisième et dernier match amical des Verts, ce vendredi face à la Tunisie à Radès, durant la fenêtre internationale du mois de juin. Il s’agit aussi de l’ultime test pour les protégés de Belmadi avant d’entamer les éliminatoires du Mondial qatari prévues au mois de septembre.

Après avoir dominé à Blida la Mauritanie (4 – 1), et le Mali (1 – 0), l’équipe nationale ira donc défier la Tunisie chez elle. Une rencontre voulue par le coach avec une arrière-pensée derrière la tête, celle de devancer nos voisins au classement Fifa. Belmadi y tient beaucoup, car il sait qu’il est très important d’être dans le Top 5 africain, avant d’affronter les redoutables matchs barrages qualificatifs à la Coupe du Monde. Cela lui permettra d’être tête de série et éviter ainsi les autres grosses cylindrées du Continent. Mais aussi pour avoir l’avantage de recevoir son adversaire des barrages au match retour. Actuellement l’Algérie est classée à la 33e place mondiale, quatrième au niveau africain, devancée par le Sénégal, la Tunisie et le Nigeria. En cas de victoire contre les Aigles de Carthage, elle pourrait les dépasser au classement.

Mais les Tunisiens ne l’entendent pas de cette oreille. Ils aimeraient bien épingler à leur tableau de chasse les champions d’Afrique en titre et mettre fin à la belle série des Verts de 26 matchs sans défaite (record d’Afrique de la Côte d’Ivoire égalé). En cas de résultat positif demain (une victoire ou un nul), Riyad Mahrez et ses équipiers seront les seuls détenteurs du record africain. C’est dire l’importance des retrouvailles avec les Tunisiens, même si la rivalité d’antan entre les deux sélections a complètement disparu. En effet, on n’est plus dans les années 70 et 80 du siècle dernier, au cours desquelles l’animosité entre les deux équipes dépassait parfois le cadre sportif. C’est dans un climat serein et bon enfant que Tunisiens et Algériens s’apprêtent à se retrouver sur le terrain de radès, sachant que la dernière confrontation entre les deux sélections a été remportée par les Algériens sur la marque de 1 à 0, œuvre de Baghdad Bounedjah. C’était en mars 2019 à Blida dans une rencontre amicale, comme celle qui les opposera demain à Radès à partir de 20h30. Pour ce match, le staff technique pourra compter sur l’ensemble de son effectif y compris Youcef Atal et Adam Ounas qui ont récupéré de leur blessure. Les Tunisiens, en revanche, doivent composer sans deux de leurs meilleurs atouts à savoir Ferjani Sassi et Youcef Msakni (blessés).

Les Verts s’envoleront ce jeudi matin en direction de Tunis, après avoir effectué, hier à 18h, leur dernière séance d’entraînement au Centre technique national de Sidi Moussa (CTN). Il y a lieu de souligner l’ambiance bon enfant qui règne à l’intérieur du groupe. Les bons résultats enregistrés par les Verts, ces derniers mois, y sont pour beaucoup. On ne le répétera jamais assez, Djamel Belmadi a réussi à créer un bel état d’esprit au sein de l’équipe. Personne ne se sent marginalisé ou à l’écart. Une solidarité qui s’est consolidée au fil du temps. Cela se traduit par une entente sur et en dehors du terrain. Belaïli et ses camarades auront l’occasion, demain, de prolonger le plaisir face à un adversaire coriace qui a souvent posé des problèmes aux Verts.

Ali Nezlioui