26.9 C
New York
dimanche, août 14, 2022
AccueilMondeUkraine: «Stopper la guerre sans y participer, par la sanction de la...

Ukraine: «Stopper la guerre sans y participer, par la sanction de la Russie et l’aide à Kiev», souligne le Président Macron

Le président français a rappelé que l’Europe «sanctionne la Russie et aide l’Ukraine» parce que «il y a sur notre continent une guerre décidée par la Russie contre un peuple, contre la démocratie. Notre objectif est toujours le même : stopper la guerre sans y participer.

Le président de la République française s’est exprimé en marge du sommet européen qui s’est poursuivi, ce mardi à Bruxelles. Revenant à nouveau sur les sanctions décidées par l’Europe contre la Russie, il a rappelé que ce «ce 6e paquet» de sanctions contre la Russie était «historique». S’exprimant sur les crimes dont est accusée la Russie en Ukraine, Emmanuel Macron a rappelé la nécessité de protéger «les humanitaires, les civils, les journalistes sur les terrains de guerre». Il a également appelé à mener des enquêtes approfondies pour déterminer les responsabilités dans les crimes commis durant le conflit ukrainien.  «La France s’est toujours battue et continuera de se battre contre l’impunité», a ainsi déclaré le président français en évoquant plus particulièrement le sujet de la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff en Ukraine. Il a ainsi affirmé que ce «sujet ne restera pas impuni» et que les autorités mèneront «toutes les initiatives» pour enquêter sur la disparition du journaliste tué par un éclat d’obus dans le Donbass. Le chef de l’État a également tenu à «condamner avec la plus grande fermeté» les propos «inacceptables» d’officiels russes, remettant en cause la présence du reporter dans l’est de l’Ukraine. Le président français a rappelé que l’Europe «sanctionne la Russie et aide l’Ukraine» parce que «il y a sur notre continent une guerre décidée par la Russie contre un peuple, contre la démocratie. Notre objectif est toujours le même : stopper la guerre sans participer». Emmanuel Macron est également revenu sur «le 6e paquet de sanctions» décidé par l’Union européenne contre la Russie. Plus de 80 oligarques ont ainsi été sanctionnés ainsi que trois chaînes de télévision. Il a par ailleurs salué la décision «de sortir de Swift la première banque russe qui représente 35% du marché russe». Il s’est aussi félicité pour la mise en place de sanctions contre le pétrole avec une «sortie d’ici à la fin 2022 à 92% du pétrole russe». Une décision qu’il a qualifiée de «très structurante» et qui va fondamentalement changer la manière dont les européens s’approvisionnent et va bouleverser leurs économies.

Frédéric Leclerc-Imhoff, un journaliste français de la chaîne BFM-TV, a été tué, en Ukraine Frédéric Leclerc-Imhoff, un journaliste français travaillant pour la chaîne BFM-TV, a été tué, lundi 30 mai, en Ukraine et son collègue blessé, alors qu’ils accompagnaient des civils à bord d’un bus humanitaire. Cette mort porte à huit le nombre de reporters tués depuis le début de l’invasion russe. «Le journaliste, Frédéric Leclerc-Imhoff était en Ukraine pour montrer la réalité de la guerre. A bord d’un bus humanitaire, aux côtés de civils contraints de fuir pour échapper aux bombes russes, il a été mortellement touché», a écrit le président français, Emmanuel Macron, sur Twitter.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES