Une femme enceinte emportées par les crues d’Oued El Karma à Figuier

0
1621

Les dernières intempéries n’ont pas été sans causer des dégâts et les services de la protection civile déplorent des morts dans plusieurs régions du pays. Comme ce fut le cas à Boumerdes où une femme de 34 ans, enceinte de surcroit, a été emportée par les eaux d’oued El Karma (Figuier), a indiqué par un communiqué de presse la cellule de communication de la DGPC. Le cadavre de la victime a été repêché par les plongeurs de la protection civile. Non loin, on compte à Zemmouri le sauvetage de trois personnes encerclées par les eaux pluviales a l’intérieur de leur habitation avant qu’elles ne soient évacuées vers le centre santé de la région.

Par ailleurs, et suite aux chutes pluies qui se sont abattues sur le nord du pays, notamment les wilayas d’Alger, Blida, Mostaganem, Tizi-Ouzou, Boumerdes et Médéa, plusieurs opérations d’épuisement et de pompage des eaux pluviales ont été effectuées par les services de la protection civile dans les habitations et les édifices publics. A Alger, les interventions des éléments de la protection civile se sont concentrés dans les communes de Ben Aknoun, Hussein Dey, Belouizdad, Casbah, Cheraga, BirKhadem, Birtouta , Ouled Fayet et Dely Ibrahim , Rouiba , Draria et Ain Taya. Au niveau de la Rocade Sud menant de Zeralda, au niveau de Ben Aknoun, un véhicule coincé suite à des stagnations d’eaux pluviales a été secouru à hauteur du fameux virage « S ». A Belouizdad, l’effondrement partiel d’un mur d’une habitation vétuste a été enregistré au quartier « Cervantès » et à Rouiba, une chute d’arbre a causé des dégâts à trois baraques sans faire fort heureusement des victimes. Il faut souligner sur autre registre qu’en l’espace de 24 heures, soit du 21 au 22 Décembre 2016 (bilan arrêté a 8H), les unités de la protection civile ont enregistré 2145 interventions dans les différents types d’interventions pour répondre aux appels de secours et ce, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuations sanitaire, extinction d’incendies et autres dispositifs de sécurité. Plusieurs accidents de la circulation ont été enregistré durant cette période et ayant causé 11 morts sur les lieux d’accidents et 40 blessés, traités sur place puis évacués vers les structures hospitalières. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Djelfa où 6 personnes ont trouvé la mort et 37 autres ont été blessées suite a une collision entre bus de transport de voyageurs et un camion, survenue sur le CW167, commune de Had Sahari.