Vaccins: l’Union européenne n’a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca

0
439

Après avoir annoncé la signature d’un contrat de 1,8 milliards de doses de vaccin pour 2022-23 avec Pfizer-BioNTech pour un vaccin de deuxième génération, la Commission européenne estime maintenant inutile de renouveler le contrat conclu avec AstraZeneca. C’est le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton qui l’a annoncé ce dimanche.

Le vaccin AstraZeneca est « très intéressant et très bon » estime Thierry Breton et pour l’instant l’UE semble encore hésiter si l’on en croit le commissaire européen au Marché intérieur. La Commission n’a en tout cas pas renouvelé le contrat avec le laboratoire anglo-suédois après le mois de juin, même si le commissaire laisse planer l’hypothèse d’un nouvel accord pour les vaccins de deuxième génération.

Au total, la précommande européenne pour le vaccin AstraZeneca se monte à 300 millions de doses plus 100 millions de doses potentielles. Si le contrat avec l’Union européenne n’est pas renouvelé, les Européens attendront tout de même la livraison des doses en retard.

Le laboratoire avait commencé à annoncer des retards avant même la validation de son vaccin par l’Agence européenne du médicament le 29 janvier. AstraZeneca prévoit ne pouvoir livrer d’ici fin juin qu’un tiers des doses de vaccins commandées.

Une procédure en justice a d’ailleurs été lancée à ce sujet par la commission et ce n’était que le dernier rebondissement des déboires de ce vaccin après les accusations de thromboses qui avaient provoqué en mars de multiples suspensions de la vaccination. Le Danemark n’utilise plus ce vaccin et de nombreux pays en restreignent l’usage aux plus de 55 ou 60 ans.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here