Venezuela: Dix morts lors de l’élection de l’Assemblée constituante 

0
890

Dix personnes sont mortes dimanche au  Venezuela lors de violences lors de l’élection de l’Assemblée constituante,  selon un nouveau bilan du Parquet.

Quatre personnes sont décédées dans l’Etat de Tachira (ouest), frontalier  avec la Colombie, lors de manifestations. Trois hommes ont été tués dans  l’Etat de Mérida (ouest), un dans l’Etat de Lara (nord), un dans l’Etat de  Zulia (nord) et un dirigeant de l’opposition dans l’Etat de Sucre (nord), a  précisé le Parquet. Dix personnes, dont deux adolescents de 13 et 17 ans, sont ainsi mortes  dimanche au Venezuela lors de ces violences qui ont accompagné l’élection  de l’Assemblée constituante décidée par le président Nicolas Maduro. Un  précédent bilan faisait état de trois morts. Opposants et forces de l’ordre se sont affrontés dimanche à Cararas et  dans d’autres villes du pays, à coups de balles en caoutchouc, bombes de  gaz lacrymogènes contre jets de pierre et cocktails Molotov, selon les  médias. Dans la soirée, les opposants ont appelé à manifester à nouveau lundi et  mercredi, jour de la mise en place de cette Assemblée, qui selon eux va  servir à renforcer les pouvoirs du chef de l’Etat et à le maintenir en  place. Ces nouvelles violences portent à plus de 120 morts le bilan de quatre  mois de mobilisation pour réclamer le départ de M. Maduro. Plus de 8 millions de Vénézuéliens, soit 41,53% des électeurs, ont voté  lors de l’élection de l’Assemblée constituant