26.9 C
New York
jeudi, mai 26, 2022
AccueilSanté/Hi-TechVous avez eu le Covid sans le savoir ? Ces signes qui...

Vous avez eu le Covid sans le savoir ? Ces signes qui peuvent être des symptômes

Les trois symptômes les plus fréquents chez les personnes contaminées par le variant Omicron – celui qui circule le plus en ce moment – sont l’asthénie (fatigue), la toux et la fièvre. Mais en réalité, il existe d’autres symptômes moins flagrants liés au Covid-19. De nombreux témoignages de cas testés positifs au Covid-19 attestent d’une perte de volume ou carrément d’une chute abondante en se brossant ou se lavant les cheveux. Asthénie (fatigue anormale), toux et fièvre : voici les symptômes les plus fréquents répertoriés par  les chercheurs, après voir étudié ceux d’une grande majorité de patients touchés par le variant Omicron, qui continue de faire croître à vitesse grand V le nombre de contaminations dans le monde. Les patients atteints ont aussi dans une moindre mesure mal à la gorge, à la tête, sont essoufflés ou ont le nez qui coule, la vaccination réduisant les formes graves de la maladie. La contamination par ce variant a aussi conduit à des douleurs musculaires, des diarrhées ou à des vomissements. En revanche, les personnes infectées par Omicron souffrent assez rarement de perte de goût ou d’odorat. Vous pensez ne pas avoir eu le virus depuis son apparition fin 2019 ? Vous vous trompez peut-être… Il y a d’autres symptômes qui sont moins évidents que d’autres. On peut alors imaginer que certains d’entre nous ont été infectés sans le savoir, puisque les personnes qui se sentent en forme ne se testent pas.

La chute de cheveux De nombreux témoignages de cas testés positifs attestent d’une perte de volume ou carrément d’une chute de cheveux, écrit l’Indépendant, qui rapporte la parole de l’Association des Dermatologues américains. Le rapport (en anglais) parle d’effluvium télogène, un dérèglement du cycle capillaire qui se traduit par une chute de cheveux abondante au brossage ou au lavage. Il peut survenir dans les deux mois après une forte fièvre mais aussi diverses infections ou encore un choc opératoire. 

La douleur aux oreilles Toujours du côté des Etats-Unis, des chercheurs de l’université de Stanford ont récemment indiqué avoir découvert une possible infection de l’oreille interne à cause du variant Omicron. Si des douleurs ont été observées chez plusieurs patients, ce symptôme n’est pas encore officiellement répertorié. Le Dr Chin-Hong, expert en maladies infectieuses à l’université de Californie (UCSF), affirme que ce mal est presque logique dans le cas d’Omicron, vu que tout le circuit ORL est «encombré», rapporte encore l’Indépendant.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES