26.9 C
New York
mardi, novembre 30, 2021
AccueilSanté/Hi-TechVous ne marchez pas droit et vous trébuchez souvent ? Ne cherchez...

Vous ne marchez pas droit et vous trébuchez souvent ? Ne cherchez plus, vous manquez de sommeil

Si on connaissait déjà tous les effets néfastes que le manque de sommeil a sur notre santé, on ne pensait pas que notre façon de marcher serait impactée. Pourtant, c’est ce que révèle une étude récente mondiale relayée par The Guardian. Dépression, anxiété, acné, diabète, problèmes cardiovasculaires… Ne pas dormir assez a de réelles conséquences sur notre santé et la dernière en date : notre capacité à marcher d’un pas régulier. Ce sont des scientifiques des quatre coins du monde (Brésil, États-Unis, et Belgique) qui se sont penchés sur le sujet. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont installé des montres connectées sur des étudiants afin d’enregistrer leur activité physique et leurs phases de sommeil pendant deux semaines. Ils sont tous passés sur le tapis roulant au lendemain d’une nuit normale et d’une nuit blanche. Ensuite, ils devaient marcher au rythme d’un métronome. Pourquoi des étudiants ? Car plus de 85% d’entre eux dorment moins de 8 heures par nuit et 40% moins de 6 heures.

La marche ne se fait pas par réflexe Les participants qui n’ont pas beaucoup dormi commettaient plus d’erreurs dans les tests que les autres. «Ils n’étaient pas en rythme, manquaient des bips du métronome et étaient, de manière générale, moins bons», souligne l’auteur principal de l’étude, Arturo Forner-Cordero. Les résultats étaient pires pour ceux qui n’avaient pas du tout dormi. Ces mêmes étudiants trébuchaient plus facilement, la marche n’étant pas une activité totalement automatique comme on pourrait le penser. En effet, marcher demande l’utilisation de processus cognitifs du cerveau. «Ces résultats pourraient nous éclairer sur les approches pour atténuer les chutes, en particulier chez les personnes âgées», précisent les chercheurs.

Rattraper son sommeil le week-end Les étudiants qui rattrapaient leurs heures de sommeil perdues le week-end présentaient de meilleurs résultats aux tests de marche que ceux qui ne le faisaient pas. «Tout le monde devrait dormir huit heures par nuit, ou, quand ce n’est pas possible, au moins compenser ce manque de sommeil aussi souvent que possible», explique Hermano Igo Krebs.

ARTICLES SIMILAIRES

Du même auteur

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

ARTICLES POPULAIRES